repensonslepresent

« Les Chroniques terriennes du temps de l’internet » : Chronique I

In Contributions on 15/05/2011 at 19:32

Comme promis dans l’article « Un présent définitif »,  voici la première  des cinq « chroniques terrienne du temps de l’internet »  de Fred Forest :

« Chronique I du temps qui va s’arrêter.

Article 1

Certes, j’en conviens, décider d’arrêter le temps, du jour au lendemain, n’est pas une décision commune. Elle pourrait même paraître quelque peu présomptueuse pour nous tous qui connaissons tant de mal à maîtriser nos emplois du temps, nos calendriers, nos rendez-vous quotidiens… Toujours à la bourre, nous courrons derrière le temps, sans jamais réussir à le ratrapper. Il fallait faire quelque chose. Je me suis donc dévoué.

Article 2

L’idée incongrue m’en est venue un jour qu’en vacances je ramais sur le lac du Bourget. Le calme environnant. La surface plate et sans rides de l’élément liquide. C’en était fait. Mes lèvres ce sont entre-ouvertes et j’ai entendu comme si c’était quelqu’un d’autre qui le murmurait à mes oreilles :  « Oh temps suspens ton vol et vous heures propices suspendez votre cours « . Reçu 5/5 , j’avais compris que le message m’était personnellement adressé. Sans plus attendre il fallait maintenant me mettre au travail sans plus tarder

Article 3

Le premier travail fût de commencer par réfléchir. Une foule d’idées se pressèrent à mon esprit. Comment s’y prendre de la meilleure façon pour arrêter le temps ?

Quels outils utiliser ? Où trouver des ouvriers qualifiés ? Par qui faire financer le projet ? De quel côté trouver des appuis gouvernementaux ? Fallait-il aller plutôt les chercher du côté des syndicats partisans de la réduction du temps de travail ? A moins que ce ne soit auprès du consortium en horlogerie suisse qui aurait bien un coucou empaillé à nous prêter dont on pourrait tordre le cou ? ( Sans avoir aussitôt aux trousses les égéries de la SPA, à ne pas confondre avec celles de la SDN…) Autant de questions immédiatement surgissaient sur lesquelles nous n’avions aucune opinion définitivement arrêtée.

Article 4

La première de nos constatations fût de reconnaître humblement que nous n’avions personnellement aucune qualification, ni expérience, pour entreprendre un tel travail.

Je pouvais toujours essayer, sans pouvoir toutefois jamais être garant du résultat…

J’avais des idées comment faire pour arrêter le temps . Mais dans la pratique empirique qui est la mienne le temps peut s’arrêter certes, mais il peut tout aussi bien seulement ralentir, ou au contraire s’accélerer…Il peut aussi continuer simplement à poursuivre son bonhomme de chemin, comme il le fait depuis la nuit des temps.

Article 5

C’est toujours un risque à prendre de décider de faire quelque chose qui sort de l’ordinaire. Nous avons tous éprouvé ce dilemme un jour ou l’autre dans la conduite de notre vie personnelle Et sur ce point ce n’est pas, même, le Président de la République en exercice qui pourra nous contredire. Et puis arrêter le temps (ou plutôt le suspendre…) implique une responsabilité morale que nul ne saurait ignorer. Les conséquences peuvent en effet en être multiples, autant qu’imprévisibles.

Article 6

S’il est vrai que je ne suis pas  » un arrêteur de temps  » professionnel agréé par la chambre des métiers mais un expérimentateur occasionnel, je n’en reste pas moins un homme de bonne volonté qui a compris qu’il était urgent pour le bien de l’humanité dans la conjoncture actuelle, telle qu’elle se présente à l’heure de la modernité, d’arrêter le temps. Nous allons donc procéder à cette mesure pour une date que nous avons programmée, le jour du printemps, de 12 heures à 12 heures, entre les 20 et 21 mars 1998. Et cet événement tout à fait exceptionnel donnera lieu dans les rues de Paris et ailleurs sur la planète à des manifestations tout aussi exceptionnelles Nous en avons assez de courrir comme des dératés, toujours pressés par le temps, sans savoir où nos pas nous mènent. Avant d’entrer de plain-pied dans le troisième millènaire il faut s’arrêter et réfléchir ensemble sur le monde que nous voulons demain, pour nous-mêmes et nos enfants.

Article 7

Dans l’attente de ce jour fatidique où le temps va s’arrêter, le jour du printemps. C’est mieux que le temps s’arrête un jour comme çà où la nature retient sa respiration. avant de donner. De semaine en semaine, nous allons passer ici en revue tout ce à quoi il faut penser en prévision d’un tel événement. Un événement qui à notre connaisance, n’est encore jamais arrivé dans toute l’histoire de l’humanité.

Article 8

Nous allons essayer de tout prévoir de ce qui peut arriver pour ne pas nous laisser surprendre. A savoir :

Si le temps seulement ralentit.

S’il s’accélère.

S’il s’arrête définitivement, et qu’on arrive plus à le relancer, malgré la mise en oeuvre des moyens prévus par les procédures du plan d’urgence relatives aux catastrophes nationales. Procédures à la décision des préfets de chaque département.

– Si le temps se met à bégayer victime de ratés et de hoquets comme un nouveau-né.

– Si le temps n’obéissant pas à nos injonctions et au dispositif informatique sophistiqué que nous mettrons en oeuvre avec nos sponsors continue, aujourd’hui comme hier, à se dérouler selon ses rythmes habituels, sans une seule seconde de décalage.

– Si il s’arrête, justement, seulement une seconde, comment on va-t-on faire pour la récupérer cette seconde et la réintoduire dans notre vie personnelle d’une façon positive, et si possible sans que personne ne s’en rende compte et n’y trouve rien à redire.

-En temps utile nous vous donnerons dans cette chronique régulière les précautions à prendre en vue de cette  » suspension  » du temps, les mesures de sécurité à prendre, les vêtements à choisir de préférence, les livres à lire, les restaurants à éviter, les prières à réciter.

Article 9

( En cours d’élaboration le temps que les idées nous viennent)

Article 10

 » Rien ne sert de courir il faut partir à temps. « »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :